Centre Hospitalier InterCommunal des Andaines
Centre Hospitalier InterCommunal des Andaines
Ferté Macé Les 2 établissiments Domfront
Contact
Actualités







Projet travaux


PROJET DE REHABILITATION DES  EHPAD  DU SITE DE DOMFRONT

 

RESTRUCTURATION DU VAL FLEURI

 

Le projet 

A l’horizon 2015, le bâtiment Val Fleuri restructuré et complété d’une construction neuve sera en mesure d’accueillir  les 120 résidents du Val Fleuri actuel et les 30 résidents de la maison de retraite du site. Au total,  une opération de modernisation pour 150 lits d’hébergement  offrant des possibilités de prises en charge diverses telles que l’accueil de jour, l’accueil temporaire ou l’accueil à plus long terme de résidents  atteints de la maladie d’Alzheimer.

Du fait de l’importance de l’opération, un concours a été organisé. Le jury a porté son choix à l’unanimité sur un projet particulièrement confortable pour les résidents et fonctionnel pour les personnels. La structure ouverte sur la ville, avec une rue intérieure accessible par l’ensemble des secteurs, présente  un aspect particulièrement accueillant.   Ce projet fait le lien entre les trois valeurs principales demandées dans le programme : la sécurité, le confort et la fonctionnalité. La composante esthétique a été étudiée et validée par les Bâtiments de France. 

L’organisation des travaux

La structure actuelle du val Fleuri représente la base du projet. Sur les 8.158 m2 du nouveau Val Fleuri, 54% sont représentés par une construction neuve (1ère phase des travaux). Le bâtiment actuel sera intégralement réhabilité (2ème phase des travaux).

Toutes les chambres seront individuelles avec un cabinet de toilette complet conforme à la règlementation et à l’accessibilité pour personnes à mobilité réduite. Une unité en rez de chaussé, encadrant un jardin fermé, permet l’accueil des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Au cours de l’année 2011, la question de l’hébergement des résidents durant la 2ème phase des travaux a été posée face au manque de sécurité pour 30 résidents hébergés à deux dans des chambres individuelles. La validation par le Conseil de Surveillance pour l’élargissement de 30 chambres sur la partie construction neuve permet un hébergement plus confortable et sécurisé des résidents durant la 2ème phase des travaux. Ce nouvel aspect  offre de plus un potentiel  intéressant  pour les diverses prises en charge de la nouvelle structure.

L’aspect financier du projet

En 2010 au stade Avant Projet détaillé, le projet était estimé à 11.000.000 € TTC.
Suite à l’obtention d’une subvention de 2.000.000 € TTC par le Conseil Général en juin 2011, le projet interrompu faute de financement a pu être relancé.

En décembre 2011, le coût du projet est estimé à 13.370.000 € TTC avec un supplément de 437.000 € TTC   pour l’élargissement de 30 chambres.

Le calendrier du projet sur 36 mois

Début du chantier  mai 2013.
Une première phase de construction des bâtiments neufs en 24 mois avec :

• Livraison de l’unité « D » de 28 lits à partir de septembre 2014.

• Livraison des bâtiments neufs « b » et « C » vers mai 2015

Puis une deuxième phase de restructuration du bâtiment actuel en 12 mois.

Livraison possible vers mai 2016 d’un nouveau lieu de vie confortable pour les 150 résidents et un lieu de travail modernisé et fonctionnel pour les personnels. 
 

SITE DE LA FERTE MACE

 

RESTRUCTURATIONS


A partir de 2006, Réhabilitation du bâtiment anciennement « chirurgie/maternité » :

- La Coût total de l’opération : 3 800 000 euros.


1 : Restructuration complète du service des urgences qui se traduit :

  • en fin de première phase (juillet 2006) par la création de 3 lits « porte »
  • en seconde phase (décembre 2006) par le passage de 1 à 3 salles d’examens et la rénovation complète de la salle de déchoquage à la faveur de la modification de son lieu d’implantation ;
  • et enfin, en troisième phase, par la restructuration des locaux de l’ancien bloc opératoire, en vue de l’aménagement (ouverture avril 2008) de locaux adaptés pour le SMUR (bureau, garage, local technique), la création d’un double tunnel de décontamination pour les risques NRBC, l’installation des consultations externes, du Centre Périnatal de Proximité et du Centre Médico-Psychologique du Centre Psychothérapique de l’Orne. (NRBC ou risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques)

2  : Rénovation et rééquipement complet du service d’Imagerie Médicale (décembre 2006).

3  : Janvier 2008 création et ouverture d’un service de soins de suite et de réadaptation à orientation neurologique en partenariat avec le Centre de Médecine Physique et de Réadaptation de Bagnoles de l’Orne, qui intervient dans l’unité avec ses personnels médicaux et paramédicaux spécialisés. Cette collaboration permet de contribuer au désengorgement du CMPR en favorisant l’accueil, en amont ou aval, ou en fenêtre thérapeutique, de ses propres patients.

4 : Nouvelle installation des deux services de médecine A et B sur deux étages différents avec l’apport de 10 lits supplémentaires sera finalisée en décembre 2008.

Juin 2011 : livraison de la nouvelle Maison de retraite « Les Charmilles Blanches »
Modernisation de l’ancien bâtiment qui  peut dorénavant accueillir 98 personnes âgées dans une structure totalement rénovée.
La restructuration des  anciens locaux ont permis de réhabiliter 45 chambres ; une deuxième partie de construction neuve ajoute 53 chambres pour un  montant total de  6.910.000 €TTC.  

2013 : étude fonctionnelle et économique d’un nouveau bâtiment pour accueillir la pharmacie, le service de SSR Polyvalent, le service de SSR à orientation neurologique et le nouvel Accueil/Admissions. 


Realisation Web-Interactive